06 84 81 61 68Du lundi au vendredi - 09:00 - 18:00

Evaluer et prévenir les risques psychosociaux bas-rhin, une avancée vers la qualité de vie au travail bas-rhin (QVT) et la performance de l’entreprise

Pour qui ?

En tant qu’employeur, une obligation générale de sécurité vous incombe (Article L. 4121-1 du Code du travail). Il vous appartient d’évaluer les risques, y compris psychosociaux bas-rhin, et de prendre les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale de vos salariés.

Pour les dirigeants, référents S&ST, responsables QSE, membres du CSE ou tout collaborateur souhaitant découvrir ou perfectionner cette thématique.

Pourquoi se former ?

Vous êtes en première ligne pour le constater : les postes et métiers changent et amènent de nouveaux dommages : risques psychosociaux, dits RPS bas-rhin (burnout, dépression, suicide), troubles musculosquelettiques (gestes répétitifs, douleurs lombaires…), etc. Tout comme les risques « généraux », vous devez les maîtriser et les prévenir.

Car les risques psychosociaux bas-rhin ont des conséquences importantes, pour les individus bien sûr mais aussi pour votre entreprise : engagement réduit, absentéisme… peuvent avoir un impact significatif en termes économiques, sociaux, juridiques, environnementaux et, ne l’oublions pas, sur votre image.

L’obligation de prévenir les RPS bas-rhin est donc aussi éthique, sociale et économique que légale.

En parallèle, bien gérer les Risques psychosociaux bas-rhin permet la mise en œuvre de la qualité de vie au travail bas-rhin.

5/5

L’approche du sylviculteur de compétences

Une situation dite psychosociale est nommée situation-problème.

Elle répond à la question « dans quelle(s) situation(s) précise(s) de travail, ressentez-vous (ou vos collègues) « beaucoup » de stress, de tensions, de mal-être conduisant à une impression de débordement, d’impasse, de conflit… ? ». Elle vise à cerner la situation créatrice du problème dans le cadre précis de l’activité de travail.

Par l’analyse de ces situations-problème, nous mettons en lumière leurs causes pour arriver à identifier des facteurs de risques psychosociaux. Puis dégager des pistes pour prévenir ces risques, pistes qui vont souvent au-delà de la situation analysée et impactent l’organisation globale de l’entreprise.

Le programme de sylviculture

Étape 1

Collecter les données sur le stress. Avec des indicateurs de fonctionnement de l’entreprise et des indicateurs de dépistage liés à la santé & sécurité au travail.

Étape 2

Identifier des sources de stress, avec des outils adaptés au contexte et grâce à un entretien avec vos collaborateurs.

Étape 3

Définir le plan d’action et les améliorations à mettre en place, à insérer dans le document unique.

Étape 4

Vous accompagner sur la mise en œuvre du plan d’action : implanter et piloter la mise en œuvre des actions.

Étape 5

Identifier les améliorations possibles en santé & sécurité au travail ayant un impact positif aux niveaux économique, social, juridique, environnemental ET sur votre image de marque.

Pourquoi choisir l'APRP ?

Parce que nous pilotons actuellement le programme QVT bas-rhin au sein de notre coopérative.

Parce que nous sommes parmi les seuls dans le Grand-Est à avoir suivi la formation QVT bas-rhin de l’ANACT (Lyon) nous permettant de proposer une vraie démarche QVT bas-rhin, bien au-delà du simple « bien-être au travail ».

Et maintenant ?

Besoin d'une formation sur mesure ?

Prenons contact pour toutes vos questions et/ou demande d'intervention.