06 84 81 61 68Du lundi au vendredi - 09:00 - 18:00

Formation CSE/CSSCT

Développer les compétences en prévention des risques professionnels aux membres des CSE et CSSCT Bas-Rhin tout en mettant au centre le dialogue social, élément essentiel de la prévention.

Que dit la loi ? cette partie n’est pas claire 🡪 dans quels cas la formation est obligatoire ?

Selon le Code du Travail (Art. L. 2315-16 du Code du travail et suivants, L. 2315-40 et R. 2315-9 et suivants), sont obligatoires : 

  • La formation des membres du CSE de moins de 50 salariés
  • la formation des membres du CSE Bas-Rhin de moins de 300 salariés et de plus de 300 salariés

La formation est nécessaire à l’exercice de leurs missions en matière de santé, de sécurité et de conditions de travail. Ce droit à la formation existe pour tous les CSE Bas-Rhin, quelle que soit la taille de l’entreprise ou de l’établissement à partir de 11 salariés. En cas d’absence de cette instance, un PV de carence doit être envoyé à la DIRECCTE.

Cette formation CSE Bas-Rhin obligatoire s’adresse à vos membres de la délégation du personnel du comité social et économique. Tout autre acteur de l’entreprise peut aussi y assister.

Les formations sont renouvelées lorsque les représentants ont exercé leur mandat pendant 4 ans, consécutifs ou non. Art. L. 2315-17.

Il s’agit d’un stage de celui organisé lors de la première désignation. Il permet aux membres des CSE Bas-Rhin d’actualiser leurs connaissances et de se perfectionner. 

Le programme est donc : plus spécialisé, adapté aux demandes particulières du stagiaire. Il tient compte des changements technologiques et d’organisation affectant l’entreprise, l’établissement ou la branche d’activité.

Dans quel but ?

  • développer votre aptitude à déceler et à mesurer les risques professionnels et analyser les conditions de travail
  • vous initier aux méthodes et procédés à mettre en œuvre pour prévenir les risques professionnels et améliorer les conditions de travail.

C’est possible si un dialogue social et professionnel est présent dans l’entreprise ou la collectivité. Lors de la formation, nous nous attachons à développer cette culture, afin de permettre aux membres du CSE et à la direction de travailler ensemble au profit de la prévention.

Comment ?

Avec jeu pédagogique ‘’CSE en action’’, que nous avons créé et qui a fait ses preuves lors des formations des membres du CHSCT : Pour faciliter la compréhension et le raisonnement sur la création, le fonctionnement les missions de veilles et d’études et les moyens du CSE Bas-Rhin

Enfin, nous nous efforçons d’utiliser au maximum les outils de l’entreprise ou collectivité afin de permettre aux membres du CSE Bas-Rhin d’être le plus autonomes possible sur ces attributions.

Programme :

Formation initiale et renouvellement du CSE :

formation CSE Bas-Rhin de moins de 50 salariés, 3 jours => Programme 🡪 des détails ?

formation CSE Bas-Rhin de moins de 300 salariés, 3 jours => Programme

formation CSE Bas-Rhin de plus de 300 salariés, 5 jours => Programme

Notre différence ? 

Un formateur enregistré à la DIRECCTE d’Alsace en tant qu’intervenant prévention des risques professionnels (IPRP)

Formation Piloter une démarche QVT

Dans les domaines de la prévention ou du dialogue social, échanger est…essentiel. Logique, non ?

Pour qui ?

Toute entreprise marchande ou collectivité du Grand-Est, quelle que soit sa taille

Pour les Consultants, acteurs RH (DRH, RRH…), managers, représentants du personnel, animateurs QVT.

Programme :

Comprendre la signification de QVT, piloter et cadrer la démarche de QVT, faire un diagnostic de la Qualité de vie au travail, comprendre le rôle de l’expérimentation et faire pérenniser la démarche en proposant la mise en place d’un accord QVT Bas-Rhin

Format : 2 jours, en présentiel, en groupes de xx personnes

Comment ?

Avec un jeu ‘’les essentiels de la QVT’’ développé par l’ANACT.

Pour quoi ?

Vous permettre d’être autonome pour la mise en place une démarche de Qualité de Vie au Travail Bas-Rhin dans votre structure. 

Le plus d’APRP

Formé par l’ANACT sur ‘’piloter une démarche de QVT Bas-Rhin’’, nous proposons cette formation depuis fin 2018. 

Tarif

En savoir plus :

10 questions sur la Qualité de Vie au Travail Bas-Rhin

=> https://fr.calameo.com/read/0000881558ed197fb1336?authid=

La boussole sur la Qualité de Vie au Travail Bas-Rhin => 

https://www.has-sante.fr/portail/plugins/ModuleXitiKLEE/types/FileDocument/doXiti.jsp?id=c_2792266

 

Formation RPS

Évaluer les risques psychosociaux Strasbourg une nécessité, une avancée

Les nouveaux postes et métiers ne blessent plus de la même façon. Ces dernières années, nous connaissons des pics de nouveaux dommages : risques psychosociaux Strasbourg (burnout, dépression, suicide), troubles musculosquelettiques (gestes répétitifs, douleurs lombaires, etc.). 

Tout comme les risques ‘’généraux’’, les risques psychosociaux Strasbourg doivent être maitrisés par l’entreprise.

Le programme

Etape 1 : Collecte des données et indicateurs sur le stress. En prenant en compte les indicateurs de fonctionnement de l’entreprise et les Indicateurs de dépistage liés à la santé & sécurité au travail.

Etape 2 : Identification des sources de stress, avec des outils adaptés au contexte en faisant un entretien avec vos collaborateurs.

Etape 3 : Définir le plan d’action et les améliorations à mettre en place à insérer dans le document unique.

Etape 4 : Vous accompagner sur la mise en œuvre du plan d’action : implanter et piloter la mise en œuvre des actions.

Etape 5 : Identifier les améliorations possibles en santé & sécurité au travail pouvant avoir un impact positif sur les enjeux économiques, sociaux, juridiques, environnementaux ET sur votre image de marque 

Format ?

Qui s’occupe des RPS ?

Pour l’employeur, prévenir les RPS Strasbourg est une obligation légale, éthique, sociale et économique, car ils entraînent des conséquences importantes pour les individus, mais également pour l’entreprise en termes d’engagement, d’absentéisme et de coût.

Une obligation générale de sécurité incombe à l’employeur (article L. 4121-1 du Code du travail). Il lui revient d’évaluer les risques, y compris psychosociaux Strasbourg, et de prendre les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale de ses salariés. Cette obligation générale repose sur une approche globale de la prévention des risques professionnels. Il ne s’agit pas seulement de rechercher la conformité à des obligations précises, mais d’obtenir le résultat attendu (assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale des salariés).

 

35 % des salariés déclarent subir au moins 3 contraintes de rythme de travail

57 % déclarent avoir un rythme de travail imposé par une demande extérieure obligeant à une réponse immédiate

Qu’est-ce qu’un risque psychosocial Strasbourg ?

Une situation dite psychosociale est nommée situation-problème. Elle est définie comme une situation concrète de travail délimitée par :

  • Un temps, des actions, un lieu
  • Des acteurs concernés

Elle est en lien avec un ressenti négatif pour le(s) salarié(s) concernés, avec des conséquences, plus ou moins avérées et significatives, sur la santé les collectifs et les résultats du travail. Elle répond à la question « dans quelle(s) situation(s) précise(s) de travail, ressentez-vous (ou vos collègues) « beaucoup » de stressde tensions, de mal-être conduisant à une impression de débordement, d’impasse… ? ». Elle vise à cerner la situation qui a posé problème dans le cadre précis de l’activité de travail.

Pourquoi combattre les risques psychosociaux ?

En agissant sur l’organisation, l’entreprise peut éviter, non pas les difficultés inhérentes au travail, mais les situations d’impasse ou de débordement, sources de risques psychosociaux (RPS Strasbourg).

Chaque situation de travail dépend de l’organisation de toute l’entreprise. En travaillant une situation où les opérateurs éprouvent une telle impression d’impasse, de débordement ou de conflit, il est possible de dégager des pistes d’actions d’amélioration qui sont plus larges que la situation analysée puisque c’est l’organisation de toute l’entreprise qui est en jeu.

La méthode permet donc d’identifier ces situations à risques psychosociaux1 (facteurs de RPS Strasbourg dans le travail réel) et d’agir sur leurs déterminants organisationnels. Elle repose sur le principe de l’analyse de situations-problème (des situations données, précises de travail) dont les déterminants mis en lumière par l’analyse débouchent sur l’identification des facteurs de risques. Ces derniers sont souvent différents et plus en amont que ceux imaginés avant le travail d’analyse. Enfin, sans la gestion des Risques psychosociaux Strasbourg il est difficilement possible de faire glisser l’entreprise sur la mise en œuvre de la qualité de vie au travail Strasbourg.

La maitrise des RPS Strasbourg bien menés aura un impact significatif sur les enjeux qui sont indispensables à votre entreprise. Je parle des enjeux économiques, sociaux, juridiques, environnementaux ET sur votre image de marque.

 

En savoir plus :

Évaluer les facteurs de risques psychosociaux Strasbourg : L’outil RPS-DU – INRS => www.inrs.fr/dms/inrs/CataloguePapier/ED/TI-ED-6140/ed6140.pdf

Risques psychosociaux Strasbourg et document unique. Vos questions, nos réponses => http://www.inrs.fr/media.html?refINRS=ED%206139