06 84 81 61 68Du lundi au vendredi - 09:00 - 18:00

Booster votre compétitivité grâce à une prévention "nouvelle génération" et à l’amélioration des conditions de travail

Vous avez du mal à percevoir l’intérêt de la mise en œuvre d’une démarche de politique S&ST ? Ou vous ne savez pas comment faire, ni par quoi commencer ?

La prévention Zéraire permet :

  • d’analyser le travail réel et d’identifier de façon minutieuse les sollicitations du corps humain
  • d’apporter des pistes de solutions pour éviter des gestes inutiles par exemple.

Pour qui ?

Principalement les futures entreprises, auto-entrepreneurs, artisans et micro entreprises. Vous êtes une PME, MPI, Sàrl ou autre ? Vous pouvez aussi utiliser la démarche.

Pourquoi cette prévention ?

Le monde du travail est en pleine évolution. De nouveaux statuts d’entreprises (auto-entrepreneur, portage salarial, coopérative…) apparaissent, l’entrepreneuriat est devenu un vrai métier, occuper une seule fonction ne suffit plus et il faut gérer plusieurs métiers en même temps. « Je suis carreleur mais doit aussi faire de la comptabilité, du secrétariat… »

Nous devons sans cesse nous adapter pour gagner en performance (répondre plus vite, fournir un travail exigeant avec moins de moyens ou moins de temps…) et pérenniser notre activité.

Conséquences de cette évolution du travail : de nouveaux métiers, et donc de nouveaux risques à maîtriser, tels les troubles musculo-squelettiques (TMS) ou les risques psychosociaux (RPS).

Mettre en place des équipements individuels de protection n’est pas suffisant.

La prévention des risques professionnels reste perçue comme une contrainte réglementaire, voire comme une perte de temps et d’argent. Rien de surprenant puisque 49% des très petites entreprises (TPE) estiment que leur activité ne présente pas de risque particulier (Source : étude tpe viavoice inrs 2015). Se croyant en sécurité, on ne voit pas le risque.

Mais entre le travail prescrit à un travailleur et son travail réel il existe un bel écart. Le travail réel étant souvent la source de situation impactant la santé et la sécurité du travailleur.

Prévenir reste le meilleur moyen d’identifier les situations pouvant se dégrader.

Anticiper permet de diminuer le risque d’accident survenu par le fait du travail et pouvant amener à la fermeture de l’entreprise (plus de 85% des défaillances concernent des micros entreprises).

La prévention est bel et bien un moyen de se démarquer, avec ses avantages insoupçonnés : une image de marque valorisée et un impact positif aux niveaux économique, social, humain, environnemental et juridique.

Le nouveau plan de santé au travail 2016-2020 (PST3) montre la volonté de l’état de renouveler de façon profonde la politique de santé et sécurité au travail, autour 3 lignes directrices :

  • Faire de la prévention des risques primaire une priorité = éviter l’apparition des situations à risques en travaillant en amont à la réduction des facteurs de risques
  • Développer l’accompagnement des travailleurs et des entreprises dans la prévention de la désinsertion professionnelle
  • Faire de la qualité de vie au travail (QVT) un objectif stratégique
5/5

L’approche du chasseur de risque

Notre agence vient à votre rencontre et vous explique la démarche. Avec :

  • une conférence
  • un atelier de formation : ouvre plus profondément le débat et permet aux participants de s’accaparer la démarche proposée pour pouvoir ensuite la développer dans leur structure.
  • un accompagnement en entreprise. Il est difficile d’identifier un risque quand on a l’habitude de le côtoyer. L’habitude entraîne la baisse d’attention, qui entraîne l’accident. Un regard extérieur vous permet de prendre du recul.

Si les conférences, les ateliers ou l’accompagnement sont limités dans le temps, la démarche devra être présente tout au long de la vie de votre entreprise. Notamment en cas d’évolution, de changement d’environnement ou de modification de postes de travail.

Elle facilitera la mise en place d’un politique de santé et de sécurité au travail dans votre entreprise.